Quand on vient nous rendre une petite visite, on est toujours content d’aller se promener dans les différents quartiers de la ville, découvrir de nouvelles rues, de nouveaux magasins, de nouveaux restos… Mais quand il s’agit d’aller se promener sur Times Square, on trouve toujours une bonne raison de ne pas y aller : trop froid en hiver (et les gens mettent en général 3h à prendre Times Square sous toutes ses coutures), trop chaud en été (pas d’ombre, on cuit !), trop de monde en semaine, trop de touristes le week end, trop de photos, trop de lumières (ça fait mal aux yeux !) trop de trop quoi. Je vous dis, des vrais blazés !

Disons, qu’on a eu notre dose, on y est passé des centaines de fois. Mes cours sont sur Times Square donc toute la semaine, j’y suis. La plupart du temps, avec Manu, on s’y donne RDV le midi car on a notre cantine tout près. Donc au final, on finit par ne même plus regarder ce qui nous entoure : toutes ces pubs hautes en lumières, en pixels et en hauteurs. Le matin, quand je sors du métro, je suis carrément endormie, en retard et complètement emmitouflée dans mon bonnet et mon écharpe alors je ne vois même plus les nouveaux panneaux.

Sauf que, lundi matin, je n’avais pas de bonnet, pas d’écharpe (et même pas de bottes ! C’était la fête du slip, on se serait cru au printemps, j’avais ressorti mes converses du placard dis donc !) et je n’étais pas trop endormie (par contre, j’étais toujours en retard, mais comme c’est une habitude, on peu dire que j’étais à l’heure). Donc je ne saurais vous dire depuis quand cette pub est là, mais elle m’a interpellée alors je vous en fais profiter 😉

Oui, oui, oui, une vrai mini accrochée à un vrai building. Tout va bien. Je dois dire que j’ai dû me pincer pour comprendre que je ne rêvais pas…