La dernière fois, j’attendais au feu pour traverser et je savais qu’il y avait un gars derrière moi, seul. Je l’entends dire : “Hey sweety, come on, let’s go !”. Je jette un coup d’oeil discret au dessus de mon épaule et je vois son minuscule petit chien avec ses chaussons et sa laisse rose fuchsia à mes pieds…

Les New-Yorkais adorent leur chien. C’est même plus de l’adoration, c’est du fanatisme. Ils en sont complètement fadas. C’est impressionnant à voir :

– ils sont habillés de la tête aux pattes. On en a vu avec des pulls et le col du polo qui dépasse, avec des chaussons, des casquettes Dior…
–  ils se baladent dans des poussettes (oui oui des poussettes mais spécialement conçues pour nos amis les bêtes…)
–  ils ont des parcs rien que pour eux ! Ils sont lâchés en liberté dans ce petit parc et ils ont des petits jeux pour pas qu’ils s’ennuyent….comme les parcs pour les enfants…version canine. On appelle ça un “dog run”.
– en cours d’anglais, on nous apprend que pour un homme on dit “he” et que pour un chien on dit “it”. Et bien pas ici.
– il y a des baby-sitters pour chiens (dog walkers ou pet-sitters, j’adore !).
– il paraît qu’à Halloween, les chiens sont aussi déguisés.


(Photo de Seb)

Bref, c’est bien marrant tout ça (même si ça frise le ridule quand même…)

Ce qui nous fait bien rire aussi c’est quand les maîtres doivent ramasser la grosse commission de leurs amours.
Et oui, sinon, c’est $250 d’amende…ça fait cher pour ce que c’est…