…be sure to wear some flowers in your hair… Ahhhh, on a eu la chanson dans la tête toute la semaine. Et en même temps, c’est tellement vrai : la ville est tellement coooool and peeeaaace and loooovvveee. Du moins, c’est l’impression qu’on en a eu.

On est arrivé à Frisco (pour les intimes) jeudi (7 juillet). L’air glacial nous a directement mis dans le bain : on est en Californie (soleil et chaleur tout l’année) sauf à San Francisco pour cause de microclimat. Ben voyons. On avait donc prévu les pulls, les jeans et le chaussettes. Erk. Heureusement qu’on a profité de quelques jours de soleil entre les jours de « fog » (brouillard).

Une fois arrivés, un super pied à terre nous attendait, Cédric nous a accueillis dans son chez lui (encore 1000 mercis Cédric !). La vue sur SF était simplement à couper le souffle. Nous voilà ici pour une petite semaine et on est bien content de se poser plus de 3 nuits. La vie de nomades, c’est bien cool mais il est temps qu’on mette aussi un peu d’ordre dans nos affaires (blog, photos, skype, programme pour la suite et…accessoirement, lessives !)

Avant toute visite, on commence notre séjour par un match de base ball : Giants vs Mets au AT&T Park. San Francisco contre New York : on ne pouvait pas mieux tomber. Of course qu’on était pour NY ! Et d’ailleurs, je suis sûre que c’est grâce à nos encouragements qu’ils ont gagné…tu parles Charles ! C’es d’un ennui le base ball !!! Pfiou ! Autant j’ai adoré le basket car il y avait de l’action et du suspens autant j’ai détesté le baseball tellement c’est mou et compliqué. Mais bon, c’est toujours sympa de voir les américains manger leurs hot dog taille XXL et de les voir supporter à fond leur équipe.

Le lendemain, on commence la visite de la ville par…l’extérieur de la ville : la prison d’Alcatraz située sur une île dans la baie de San Francisco. Etape indispensable ! (et puis on s’est dit secrètement qu’on croiserait peut-être DSK…). Un conseil, réservez à l’avance votre passage, c’est archi complet des semaines à l’avance. Nous on a eu du pot : dernier créneau et dernières places dispo. Ouf car je ne partais pas sans avoir vu Alcatraz, non mais. Cédric nous a promené sur les quais : Fisherman’s Wharf, PIER 39 et bien d’autres… On a testé les « Clams Chowder », une miche de pain avec de la soupe aux palourdes. Bourratif mais pas mauvais.

Dimanche, on a fait les fous et on a profité de la Mustang (surprise !) louée par notre hôte qui nous a fait visiter la ville comme un guide professionel : Golden Gate Bridge, Coit Tower, Painted Ladies (les jolies maisons typiques), Twin Peaks (une vue de fou sur la ville), Lombard Street, le quartier des hippies… On a même poussé la chansonnette jusqu’à Sausalito, le Deauville Californien (à mon humble avis).

Lundi, c’était pèlerinage du geek : visite chez Apple et Google. Plus geekos, tu meurs. Mais tellement incontournable ! On a été donner un peu d’argent à Apple en leur achetant des goodies (le seul endroit au monde où on peut en trouver) et on a été faire du Google Bike sur le campus de Google. D’ailleurs, avis pour ma prochaine liste de Noël, je veux le même vélo : rouge, jaune, vert et bleu ! Avis n°2, je veux bosser chez Google !!! Les mecs étaient entrain de se faire un Beach Volley steuplait !!!!

Mardi, on a visité à pied chaque quartier, plus en détail (on a particulièrement aimé le quartier hippies, plein de boutiques, plein de jolies maisons…et plein de mendiants de…marijuana !). Les maisons sont magnifiques mais qu’est ce que ça grimpe ! Pfiou, pas besoin de s’inscrire dans une salle de gym là-bas, ramener ses courses à pied, ça suffit pour faire son sport pour la semaine !

Mercredi, on a pris de long en large les célèbres Cable Cars, les anciens tramway de la ville. Un bon moyen pour visiter…assis et original ! Mais en tout cas, il a vraiment l’air de faire bon vivre à Frisco, t’as raison Zaza ! Par contre, ça caille grave !