Samedi dernier, on a bravé le froid polaire et pris notre courage à deux mains pour aller manger au Katz’s, un deli ouvert depuis 1888, avec Randy et David, des californiens de passage à NY. L’endroit est très réputé et très connu dans New York. Il propose les meilleurs sandwich de la ville, oui, rien que ça !

Quand on rentre à l’intérieur, on se rend compte que le décor est à la fois sommaire et vieillot. Et pourtant, ça fait le charme de la boutique. Sur la droite un énorme comptoir avec tous les saucissons, charcuteries, viandes accrochés derrière et, au milieu, les tables avec sur les murs des milliers de photos au fil des années, des articles de journaux… C’est un peu la cohue pour choisir et commander votre sandwich.  Une fois que c’est fait, le gars vous prépare votre machin en 2 temps 3 mouvements, la découpe de la charcuterie/viande est impressionnante ! Votre gros (pour pas dire énorme) sandwich est servi avec 2 gigantesques cornichons. Voilà, c’est prêt !

Le Ruben. D’après Manu, un régal !

Admirer l’énormité des cornichons (oui dans l’assiette, les 4 gros machins verts !)

Ca faisait un petit moment qu’on voulait y aller, et bien c’est désormais chose faite ! Maintenant, c’est à refaire ! Après tout ça, on était bien gavé et on est vite rentré se réchauffer et digérer en se regardant un bon film !

Dimanche, on est allé à B&H. C’est un peu l’équivalent de la FNAC, la kippa et les bistouflettes en plus et des prix bien plus intéressants ! Je m’explique. B&H est un grand magasin d’électronique tenu par des juifs. Les prix sont la plupart du temps plus avantageux que chez nous notamment sur le matériel photo et ordinateurs. Leur organisation est impresionnante car quand vous choisissez un produit, le vendeur l’enregistre et le met dans une caisse, sur un tapis qui va faire le tour du magasin jusqu’à la caisse. Donc pas besoin de s’encombrer, on récupère le produit, une fois qu’on a payé, à la sortie du magasin. Pas de queue, pas d’attente, pas de mal de dos. Une efficacité à toute épreuve !

On y allé pour voir combien ils pouvaient reprendre notre appareil photo car ils rachètent les produits et on peut aussi acheter des occasions.
Comme on a pas été convaincu du prix auquel ils voulaient le reprendre, on  a continué sur notre lancée et on est allé voir chez Adorama, dans Chelsea. Sauf qu’ils nous le reprenaient encore moins cher qu’à B&H, zut de zut. Alors on en a profité pour faire un tour dans le quartier et on est tombé sur une église renovée en magasins…

Et après, devinez quoi ? On est vitre rentré à la maison se réchauffer avec une bonne tasse de thé et des cookies !